La Neuveville Chronographe Quartz

Montre Chronographe Quartz en acier pour homme
bracelet en acier inoxydable ou cuir véritable. Deux compteurs chronographe.

Livraison 72h

Nous travaillons avec les meilleurs transporteurs mondiaux afin de vous faire parvenir vos produits favoris dans les plus brefs délais.

SAV ultra réactif

Un problème ? Contactez-nous afin d’obtenir une réponse au plus vite. Notre équipe vous répondra sous 24h du lundi au vendredi.

Transaction sécurisée

Nous utilisons des technologies dernier cri afin de fournir un cryptage optimal pour les solutions de paiement.

Qualité premium

Toutes nos pièces sont assemblées à la main, en respectant un protocole méticuleux dans nos ateliers d’horlogerie en Suisse.

Swiss made

Toutes nos montres sont certifiées Swiss made, et respectent les codes et la précision des horlogers ayant fait la réputation de cette appellation.

La Neuveville, cité médiévale en Helvétie, nichée sur les berges du lac de Bienne, située au sud de la célèbre « Watch Valley », berceau de l’horlogerie, la bourgade est également le domicile de la marque RSW qui y puise son inspiration. RSW rend hommage à sa commune de domicile et revisite un des modèles à succès de la marque. En raison du grand succès rencontré lors de son lancement, La Neuveville en 2012, il était évident pour la marque de revisiter son modèle phare en 2022.

RSW

1914-2021: Un siècle de passion
Il y a plus de 100 ans, un jeune horloger talentueux a décidé d’ouvrir un magasin de montres. Son fils, R. Marachly, reprend l’entreprise familiale 37 ans plus tard et s’installe à Bienne, en Suisse, En 1983, la marque a été relancée sous le nom de RSW – acronyme de RAMA SWISS WATCH – avec une philosophie claire: produire des garde-temps de niche sous le nom de la marque. En 2017, la marque RSW est rachetée par le groupe Riba Watch. Le groupe a de nouvelles ambitions pour la marque. La première étant de relancer une collection sous le nom de RAMA. C’est ce projet qui avait motivé l’achat de la marque par le groupe dont le président, Wasfi Taher, souhaitait retrouver la marque qui avait marqué sa jeunesse.